Accueil / Sauvetage des poules de réforme

Sauvetage des poules: le 23 janvier 2016

Ce samedi 23 Janvier 2016, l'association LISA attendait avec impatience l'Association Elyri's Place ! Et pour cause, une livraison un peu spéciale se faisait attendre. 144 de poules de réforme allaient enfin trouver leurs adoptants et surtout la liberté, oubliant l'enfer des batteries !

A savoir : Toutes les poules ont trouvés un adoptant avant d'arriver dans les Ardennes. La mobilisation s'est faite au niveau des bénévoles de l'association LISA et nous sommes vite arrivés au nombre maximum pouvant être transporté. De ce fait, les 144 poules arrivées dans les Ardennes sont dans leurs nouvelles familles. Au vu de l’engouement suscité par ce sauvetage, cette opération se renouvellera et nous vous en avertirons via nos sites internet afin que vous puissiez en adopter !

Mais au fait ? C'est quoi une poule de réforme ? Tout d'abord, commençons par le commencement... Notre petite poulette voit le jour (c'est une image) dans d'immense couvoir où il fait chaud et légèrement humide. Une fois sur pattes, les poussins sont triés, on appelle ça le "sexage". Les petits poussins mâles et femelles sont alors séparés. Les mâles ne sont d'aucune utilité pour la ponte et ils ne sont pas assez rentables pour leur viande alors... On les enferme dans des sacs plastiques les uns sur les autres en attendant leur asphyxie ou... On les broie. On pratique ensuite une ablation du bout du bec (généralement au laser) sur les poussins femelles. Cette partie du corps de la poule est extrêmement sensible, imaginez son calvaire... On leur fait subir ce martyre pour éviter le picage et le cannibalisme (car elles sont les unes sur les autres)...

Les petits poussins survivants sont alors parqués dans des zones sans aucun contact avec des coqs, des poules ou de vieux gallinacés. A 18 semaines, elles sont prêtes à pondre. Elles sont alors encore une fois séparées en quatre groupes : 70% iront pondre des œufs en batterie, CODE 3 (l'enfer...) 5% vivront en volière, sans accès en extérieur CODE 2 25% vivront en volière avec un accès à l'extérieur (7% en bio, 5% en label rouge, 13% en plein air) CODE 1 & 0 (sources L214)

Après 15 mois de ponte chaque jour de leur vie, elles ne pondent plus que 6 œufs par semaine au lieu de 7 ... Soit pour un élevage de 2 500 poules : 2 500 œufs de moins chaque semaine pour le producteur. Alors... N’étant plus rentables, elles finiront en nuggets.
Voilà, vous savez tout...

L'auteure de ce texte réfléchira à deux fois quand, elle choisira le sandwich de midi aux œufs/crudités, dans le rayon frais du supermarché... Tout ça parce que c'est plus simple... C'est à nous tous de prendre conscience de cette réalité et de consommer de façon raisonnable.

Un grand merci à l'Association Elyri's Place pour son dévouement !

Voici quelques photos de cette après-midi pleine de joie et de plumes !