NISSA.JPG Yris Miniatures Rouxy Yris Miniatures Rouxy Yris Miniatures Rouxy Yris Miniatures Rouxy Yris Miniatures Rouxy Yris Miniatures Rouxy

Nissa, chienne du désert.
Nissa… notre Univers…

Lorsqu’à la tombée du jour, tu sombrais dans le désert de la nuit, vers quelles contrées lointaines tes songes voyageaient -ils ?
Traversaient-ils l’océan, te menant vers ton pays d’origine ?
Les paysages grandioses et lointains du Maroc, où tu n’était qu’un chien parmi tant d’autres, où tu as connu l’indifférence et la souffrance, hantaient-ils tes rêves ?
Nul ne le saura jamais !
Aujourd’hui une seule certitude subsiste, au fond de moi et au milieu de ton absence :
peu importe l’endroit du monde qui t’a vu naître, dans nos cœurs, nous étions tes uniques maîtres.
Sabrina et Raouda t’ont sauvé d’une mort certaine, Sylvie t’a accueillie, de long mois, le temps de tes soins et de ta convalescence.
Et jamais, jamais, je ne pourrai assez les remercier d’avoir entrelacé nos existences et nos destins.
Déracinée par une histoire incroyable, nous t’avons laissé le temps de te réadapter à cette nouvelle vie qui commençait pour toi, ici en France.
Indépendante mais fidèle, les premiers jours, tu attendais Sylvie à la fenêtre… Puis tu as fini par nous accorder ta confiance doucement mais surement!
Dès ton arrivée, et malgré ton regard d’une tristesse ineffable, infinie et surtout ineffaçable, tu as conquis nos cœurs…
Ce regard a cueilli nos âmes, telles des fleurs de tendresse que tu as semées dans notre foyer.
Ce regard, il me poursuit, il me parle, il m’habite et il me manque… à tout jamais !
Alors j’aime à me rappeler les doux souvenirs de notre vie ensemble.
Tu adorais le soleil et le sable dans lequel tu creusais un trou où tu te blottissais des heures entières lors de nos vacances…
Mais il est d’autres souvenirs indélébiles, qui a écrit notre histoire, et dans lesquels je te revois,
nostalgique, courir après les mouettes et les vagues, insouciante et heureuse, loin de ton passé de misère !
Aujourd’hui tu es partie rejoindre l’immensité de l’univers, laissant un trou béant dans notre firmament.
Ton absence nous rappelle, à chaque instant, à quel point ta présence silencieuse nous était précieuse.
Trop fatiguée, par ton âge, la maladie et les épreuves, nous t’avons laissé partir, le cœur lourd et peiné, vers d’autres horizons.
Nous étions le jeudi 25 septembre 2014 à l’aube d’une nouvelle journée… Le crépuscule nous a paru bien sombre sans toi à nos côtés…
Tu nous manques terriblement mais nous savons la chance d’avoir partagé toutes ces années avec toi,
d’avoir partagé ton destin hors du commun, d’avoir appris la patience à tes côtés.
Tu nous as enseigné tant de beauté…
Nissa, touchée par la grâce, tu as vécu l’immensité d’un amour partagé et en retour, je t’offre la vie éternelle dans mon cœur et dans mon âme.
Mes paumes de mains s’ouvrent vers des cieux cléments et gracieux, les yeux fermés je sens ton souffle de vie présent plus que jamais.
Tu nous manques mais nous savons que tu as mérité ce nouveau paradis que nous t’avons offert ici bas, sur cette terre…
Avec tout notre amour, et à jamais notre Nissa, chienne du désert mais surtout chienne de notre Univers…

Nadège, Yannick, Alex et Célia

L’histoire poignante de Nissa est l’une des plus belles histoires de la LISA, que vous pouvez retrouver dans l’ouvrage de Sabrina intitulé « Ma voix pour Eux ».

Ce n’est qu’un au-revoir, Nissa…
Avec tout notre amour,
Sabrina, Sylvie et tous les bénévoles de La LISA…